· 

J'ai confiance et je construis

A coeur vaillant (allez Michel), la construction n'est rien d'impossible !

 

 J'ai confiance et je construis !

 

        Comprendre les caractéristiques de la confiance en son projet de construction

        Apporter des repères simples et utiles qui peuvent encourager la confiance en son projet de construction

 

Quelle définition donnez-vous à l'expression « avoir confiance en son projet » ?

 

Sur une échelle de 1 à 10, mettez-vous une note ( pour 1 totalement faux, pour 10 totalement vrai)

 

         Dans la vie, je sais me débrouiller.

         D'une façon générale, je sais que je peux compter sur moi.

         Je sais valoriser mes compétences.

         En général, j'aime ce que je fais.

         Mon activité professionnelle actuelle me permet de me réaliser.

         Je suis quelqu'un de capable dans les domaines où mes compétences s'exercent.

         Je sais faire face à la plupart des circonstances, mêmes délicates.

         En général, je me sens compétent pour faire face à ce que je fais.

         Je ne recule pas devant les obstacles.

         S'il faut le faire, je le fais.

         Je suis reconnu dans ma vie professionnelle ou mes activités extra professionnelles.

         J'aime bien travailler avec les autres.

         Dans un groupe, j'ai souvent la position de leader.

         Je reçois souvent des signes de reconnaissance positifs.

         Face à un défi, je sais comment mobiliser mes ressources.

         Je ne suis pas effrayé(e) par la nouveauté.

 

Notez vos résultats vous permettra de savoir si vous vous sentez prêt(e)s à faire construire tout(e)s seul(e)s, à vous faire accompagner d'un(e) professionnel(le).

Faîtes la liste de vos qualitÉs & vos compÉtences

Trois notions importantes pour croire en votre projet:

 

  1. Savoir observer les éléments positifs
  2. Prendre conscience de ses idées reçues
  3. Se débarrasser de ses idées reçues négatives qui font obstacles et s'affirmer

 

La confiance en son projet en quelques affirmations

         Je sais que je peux compter sur moi-même

         Je suis capable de me débrouiller dans la vie

         Je sais faire face à la plupart des situations de la vie sans perdre mes moyens

         Si je ne sais pas encore, je peux apprendre

         Je sais faire face à la plupart des situations de la vie sans perdre mes moyens

         Si je ne sais pas encore, je peux apprendre

 

 

La confiance en son projet vient  quand nous savons que l'on est capable de faire face à la situation. 

Entraînement a la confiance en son projet

1.                  Pensez à un projet pour lequel il est important que vous ayez confiance en vous, par exemple votre projet de construction de maison neuve. Désignez un endroit dans l'espace qui représente cette situation et placez-vous à cet endroit. Vivez la situation en remarquant ce que vous ressentez, les peurs et les doutes.

 

2.                  Identifiez les idées reçues qui vous empêchent d'avoir confiance en votre projet et d'avoir les idées claires pour le réaliser.

Demandez-vous simplement :

Qu'est-ce qui se passerait si j'allais dans cette situation ? Quel est l'obstacle ?

Qu'est-ce qui est important pour moi et que je peux préserver (l'intention positive) ?

 

3.                  Vous avez identifié l'obstacle que constituent cette idée, ces idées reçues et leurs bonnes intentions. Faites un pas sur le côté et demandez-vous : « Que dois-je croire pour avoir davantage confiance en moi dans cette situation et pour avoir plus de clarté dans mon projet ? Formulez cette nouvelle idée ou ces nouvelles idées ?

 

4.                  Quittez ce lieu pour vous placer dans un endroit de l'espace où vous ressentez pleinement confiance en vous .

 

5.                  Accueillez pleinement les sensations de confiance en vous. Tout en gardant, les mêmes sensations et les idées positives qui y sont associées, avancez doucement vers notre projet.

 

6.                  Amenez ces idées doucement dans votre projet. Vous avez établi un pont pour apporter de la confiance en soi dans la situation difficile initiale.

 

 

Impossible n'est pas...

 

Lorsque l'on vous dira que faire construire, ce n'est pas pour vous, rappelez-vous cette phrase que l'on attribue à Napoléon Bonaparte s'adressant au Comte Le Marois «  Ce n'est pas possible, cela n'est pas français ! » qui à l'usage est devenu « Impossible n'est pas français ! »

 

 

Pour les amateurs de variété française des années soixante, nous vous proposons de découvrir la chanson de Sheila, directement inspirée de cette maxime :

Écrire commentaire

Commentaires: 0